LE QI GONG à PARIS

          et TAI JI QI GONG

Stages de Qi Gong les dimanches

Un ou deux dimanche après-midi par mois, au Dojo Zen de Paris, 175 rue de Tolbiac - 13e.

Les stages sont accessibles à tous.

Ils offrent l'occasion de pratiquer pendant 2 heures (ou 2h30, avec des temps de pause), ce qui nous permet d'ancrer en nous cette merveilleuse pratique et ses vertus (cf LE QI GONG ).

Nous évoluons ensemble, le débutant à côté du plus confirmé. A l'écoute de son corps, chacun progresse a son rythme, en fonction de son niveau et de ses possibilités. Nous pratiquons un même mouvement mais le vécu est différent pour tous, selon nos aptitudes, nos capacités et notre degré d'évolution dans la pratique.

Sur la voie du qi gong notre justesse s’approfondit petit à petit. Les anciens ne sont pas dérangés par les nouveaux. Le regard tourné vers l'intérieur, totalement présent dans le mouvement, la gestuelle, le souffle, les appuis, le centrage, l'alignement, le ressenti global, dans une attention, une concentration de plus en plus fine.

Il est possible de participer à un stage pour se faire du bien, se relaxer, ou envisager une pratique plus régulière. Cette dernière, seule garante d'efficacité en terme de santé globale (physique, physiologique, et psychique), nous permet d'atteindre un réel mieux être dans notre vie quotidienne.

Pour votre première venue, merci de prendre contact par mail afin de recevoir plus d'informations concernant le contenu des stages.

Dates :

Attention les dates sont susceptibles d'être modifiées. Je vous invite à les vérifier en consultant cette page. Merci!

  • Dimanche 3 juillet- A confirmer
  • Dimanche 11 septembre
  • Dimanche 2 octobre
  • Dimanche 24 octobre
  • Dimanche 13 novembre
  • Dimanche 4 décembre
  • Dimanche 15 janvier 2023
  • Dimanche 5 février
  • Dimanche 26 février
  • Dimanche - mars
  • Les autres dates ultérieurement.


Horaires :

  • De 15h30 à 18h00

inscrivez-vous ! (par mail)

Pour votre premier stage prenez contact afin de recevoir plus d'informations.

. . . . . . . . . . .

Eric Paquet